Présente

Jean-Louis Graves

Imprimer, découper, coller… C’est bien… Mais si tout cela reste à l’atelier, ça ne sert à rien…
Pas de panique ! Jean-Louis et sa camionnette sont là pour transporter vos plus belles œuvres à destination. A travers Toulouse et toute la région, je vous emmène faire un petit tour avec lui pour mieux connaître l’homme et son métier.

Embarquement immédiat !

Jean-Louis, quelles sont les principales qualité d’un bon livreur ?

Avant tout être aimable, avoir de bons rapports avec les clients. Ça fait partie d’un tout et j’aime cet aspect complet de mon travail. Il ne s’agit pas que de porter un colis d’un point A à un point B, le relationnel est primordial. Le travail bien fait est pour moi un défi quotidien et je fais mon maximum pour l’atteindre. Et j’apprécie particulièrement de me sentir utile et d’avoir mon indépendance.

C’est un métier un peu solitaire, comment t’occupes-tu l’esprit durant tes longues journées sur la route ?

Ce n’est pas un problème pour moi ! Je suis presque un ermite et j’adore le fait de bosser à l’extérieur, de ne pas rester enfermé dans un bureau.
De toute façon, on n’a pas le temps de s’ennuyer lorsque l’on roule. Ma plus grosse préoccupation, c’est de respecter le code de la route, faire attention aux limitations de vitesse, aux autres usagers. Il faut en permanence être vigilant et lucide, savoir être patient, conciliant, compréhensif.
Ce n’était pas inné chez moi… Mais avec les années, on se calme, on acquiert une forme de sagesse certainement !

Depuis combien de temps travailles-tu chez Picto Toulouse ?

Près de 18 ans ! Et ça m’étonne moi-même… Je suis quelqu’un de plutôt impulsif à la base, et du coup ce n’était pas si simple pour moi d’être salarié. J’ai eu un peu de mal au début, mais je me suis adapté. Auparavant, j’étais artisan dans le bâtiment, chef d’entreprise durant 12 ans avec les hauts et les bas que cela implique. Aujourd’hui, je suis très heureux de faire mon boulot et d’être autonome dans mon travail, tout en étant dirigé.

Allez hop, en voiture, heu… En camion Jean-Louis ! Et merci pour ta bonne humeur !
Suivez-nous sur nos réseaux sociaux

Abonnez-vous et recevez toutes nos actualités en avant-première